Elijah Burgher’s Gayhouse

Elijah Burgher Gayhouse 5GAYHOUSE est une revue graphique et visuelle qui invite des artistes à donner leur vision personnelle, singulière, affirmative de l’identité gay – que cette vision soit joyeuse, poétique, inquiète, ironique, humoristique, pornographique, pudique…

Investir la revue est comme habiter une maison. L’invité en choisit l’agencement, la décoration, les fréquentations. Elle sera, finalement, l’image de son monde.


« Pour ce numéro de GAYHOUSE je souhaitais combiner des dessins au crayon et à l’encre avec des photographies de ma vie quotidienne et explorer ainsi les tensions entre abstraction et figuration, réel et imaginaire, le représenté et l’actuel, la totalité et le détail, le monde auquel j’aspire et celui que je fréquente au quotidien. Le désir en est aussi une clé : les sigils étant, bien entendu, des abstractions de désir. Ce numéro est aussi une méditation sur la mort, symbolisée par le dieu aztèque de la mort, Mictlantecuhtli, et une contribution au deuil de mon ami Mark Aguhar, un jeune artiste trans qui s’est suicidé au printemps dernier, qui apparaît en 4ème de couverture. Pour résumer, on peut dire que ce numéro a pour sujet l’entrelacement du désir et de la perte au quotidien. » Elijah Burgher

Elijah Burgher (né en 1978, vit et travaille à Chicago) a pour ambition de contribuer à la généalogie du mysticisme queer, s’inscrivant dans la lignée de Jean Genet, Kenneth Anger et Hakim Bey. Son œuvre, principalement dessinée, se nourrit d’imaginaire, d’images trouvées, d’œuvres historiques et s’enracine dans l’existence quotidienne et l’histoire personnelle de l’artiste. Au côté de dessins figuratifs, dans lesquels des hommes se consacrent à des rituels, il crée des sigils, emblèmes magiques conçus d’après la méthode élaborée au début du XXe siècle par l’occultiste britannique Austin Osman Spare. Les lettres d’un vœu y sont recombinées pour former un symbole nouveau, donnant naissance à des icônes utilisant le langage de l’abstraction historique.

Elijah Burgher’s GAYHOUSE #5 sera disponible en avant-première sur le stand de Septembre éditions à THE NY ART BOOK FAIR, 28 – 30 septembre, MoMA PS1, Long Island City, Queens.

Signature : samedi 29 septembre, 17h, table centrale, hall de MoMA PS1.



Informations techniques : 210 x 297 mm; impression 3 couleurs ; 200 exemplaires numérotés ; chaque exemplaire se présente dans une enveloppe aluminium bleue portant un sticker sérigraphié noir et blanc. Prix : 25 €

+